Méditation sur Nombres 1:47-54
« MAIS LES LÉVITES ...
NE FURENT PAS DÉNOMBRÉS PARMI EUX »

COATES

« (1:44) Ce sont là les dénombrés que Moïse et Aaron et les douze hommes, princes d'Israël, dénombrèrent: il y avait un homme pour chaque maison de pères. (1:45) Et tous les dénombrés des fils d'Israël, selon leurs maisons de pères, depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux qui étaient propres au service militaire en Israël, (1:46) tous les dénombrés, furent six cent trois mille cinq cent cinquante. (1:47) Mais les Lévites, selon la tribu de leurs pères, ne furent pas dénombrés parmi eux. (1:48) Car l'Éternel avait parlé à Moïse, disant: (1:49) Seulement, tu ne dénombreras pas la tribu de Lévi et tu n'en relèveras pas la somme parmi les fils d'Israël. (1:50) Et toi, tu préposeras les Lévites sur le tabernacle du témoignage, et sur tous ses ustensiles, et sur tout ce qui lui appartient: ce seront eux qui porteront le tabernacle et tous ses ustensiles; ils en feront le service, et camperont autour du tabernacle; (1:51) et quand le tabernacle partira, les Lévites le démonteront, et quand le tabernacle campera, les Lévites le dresseront; et l'étranger qui en approchera sera mis à mort. (1:52) Et les fils d'Israël camperont chacun dans son camp, et chacun près de sa bannière, selon leurs armées. (1:53) Et les Lévites camperont autour du tabernacle du témoignage, afin qu'il n'y ait point de colère sur l'assemblée des fils d'Israël; et les Lévites auront la garde du tabernacle du témoignage. (1:54) Et les fils d'Israël firent selon tout ce que l'Éternel avait commandé à Moïse; ils firent ainsi. » (Nombres 1:44-54)

Les passages qui nous occupent tracent une ligne bien distincte entre les tribus dénombrées pour le service militaire et la tribu des Lévites réservée pour le service même du tabernacle du témoignage (Nom 1:44-54). Il y a en cela beaucoup d'instruction. Nous sommes appelés à prendre part aux deux services, mais si nous manquons de vigueur dans le premier, nous serons disqualifiés pour le second. Si nous ne remplissons pas notre service dans le cercle extérieur ou militant, nous ne le remplirons pas davantage dans le cercle intérieur et plus spirituel du tabernacle.

Nous avons à la fin de Nombres 1 une exception digne de remarque dans la question du dénombrement. La tribu de Lévi ne devait pas être dénombrée, ni la somme en être relevée parmi les fils d'Israël (Nombres 1:47-49). Les Lévites ne devaient pas être appelés au service militaire. Ils devaient être préposés sur le tabernacle du témoignage et sur tous les ustensiles et sur tout ce qui lui appartient (Nombres 1:50). Leur service ne consistait pas à défendre militairement le témoignage, mais à en avoir la charge comme un saint service, afin que tout fût effectué d'une manière qui convînt à Dieu. Ils veillaient avec grand soin à ce que tout ce qui touchait au service du tabernacle fût maintenu pour le plaisir de Dieu.

Nombres 2:1-2 : « Et l'Éternel parla à Moïse et à Aaron, disant: Les fils d'Israël camperont chacun près de sa bannière, sous les enseignes de leurs maisons de pères; ils camperont autour de la tente d'assignation, à distance, vis-à-vis »
Leur service s'effectuait d'une manière distincte envers Dieu, afin que la colère et la mort ne vinssent pas sur l'assemblée. Il ne s'agissait pas là, de faire face aux assauts de l'ennemi, venant de l'extérieur, mais de servir dans les choses saintes, pour que tout, dans le service, fût agréable à Celui qui était ainsi servi, et qui est infiniment saint. En général, les enfants d'Israël devaient camper autour de la tente d'assignation, à distance (Nombres 2:2).

Tous les saints sont appelés à la défense du témoignage contre les attaques auxquelles il peut être exposé dans un monde méchant, mais ils sont aussi appelés à maintenir le témoignage relativement au saint plaisir de Dieu, et, en faisant ainsi, ils accomplissent un service lévitique.

Aucun des saints n'est empêché de devenir un Lévite; tous peuvent vivre entièrement pour Dieu et séparés pour Son service touchant le tabernacle du témoignage; mais, considérés comme Lévites, ils ont une place et un service plus proches et plus saints que si on les envisage simplement comme enfants d'Israël dénombrés pour le service militaire.

Dieu attire notre attention sur la différence entre les deux positions, en faisant une distinction entre les Lévites et les douze tribus. Nous sommes tous appelés à être des guerriers dans les armées de l'Eternel, à résister à l'infidélité et à tout mauvais enseignement, mais ce n'est pas là un exercice aussi profond, qui sonde le cœur, et il ne fait pas appel à une séparation et à une sainteté aussi intenses que le fait de chercher à accomplir tout le service se rattachant au témoignage, pour qu'il soit entièrement selon la pensée et pour le plaisir de Dieu.

Nombres 8:9-11 : « Et tu feras approcher les Lévites devant la tente d'assignation, et tu réuniras toute l'assemblée des fils d'Israël; et tu feras approcher les Lévites devant l'Éternel, et les fils d'Israël poseront leurs mains sur les Lévites; et Aaron offrira les Lévites en offrande tournoyée devant l'Éternel, de la part des fils d'Israël, et ils seront employés au service de l'Éternel »
C'était une partie du travail des Lévites de servir l'assemblée; toutefois, dans les Nombres, ils sont surtout envisagés, non comme servant les hommes, mais comme purifiés et séparés pour être une offrande tournoyée à l'Eternel (Nombres 8:11), pour être à Lui et pour Son service. Le service du tabernacle leur était directement confié; ils en avaient la responsabilité et cela surtout parce que c'était le tabernacle du témoignage.

Ainsi, un système merveilleux et saint -- connu comme faisant partie du témoignage -- a été inauguré et doit être maintenu pour Dieu ici-bas, au milieu de circonstances adverses; on y discerne la gloire et le plaisir de Dieu, et en rapport avec ce système Son service doit être poursuivi.

Si ces choses étaient publiquement manifestées en puissance, tout ce qui leur est contraire aurait à leur céder la place, mais, étant présentées en tant que témoignage, elles montrent ce que Dieu approuve en présence de tout ce qui se trouve dans le monde.

Le service lévitique présenté dans ce livre a trait au témoignage divin. Il doit être maintenu dans son vrai et saint caractère, comme correspondant exactement à la pensée de Dieu; c'est là un service sanctifié.

Nombres 8:5-6 : « Et l'Éternel parla à Moïse, disant: Prends les Lévites du milieu des fils d'Israël, et purifie-les »

Nombres 8:14 : « Et tu sépareras les Lévites du milieu des fils d'Israël, et les Lévites seront à moi »
Les Lévites étaient préposés sur le tabernacle, sur tous ses ustensiles et sur tout ce qui lui appartenait; ils devaient porter le tabernacle et tous ses ustensiles (Nombres 1:50), de sorte que dans tous les détails, les choses étaient exactement ce que Dieu voulait qu'elles fussent. Il ne s'agissait pas de servir les hommes, mais de servir Dieu en rapport avec Son témoignage, afin que rien ne fût amoindri ou falsifié, mais que tout fût maintenu dans sa vraie et divine perfection.

Les influences humaines ou naturelles ne pouvaient avoir aucune place dans un tel service. C'est ainsi que nous lisons: L'étranger qui en approchera sera mis à mort (Nombres 1:51). Le danger de la colère est clairement indiqué (Nombres 1:53), montrant qu'un degré intense de séparation et de pureté morale devait marquer les Lévites, selon Nombres 8, mais nous en viendrons au service des Lévites un peu plus tard, dans l'étude de ce livre.



christdanslabible@gmail.com

facebook : Christ Dans La Bible